"ÉDUQUER NOS ENFANTS AUX ÉCRANS, COMME ON LES ÉDUQUE À TRAVERSER LA RUE."

whatzup-live
Jeudi dernier avait lieu le premier What’Z Up l’Éducation ? en direct sur Youtube. L’occasion de débattre sur la place des livres et des écrans au sein du foyer…

Notez-le dans vos agendas, cela sera désormais un RDV mensuel : What’Z Up l’Éducation ?
En direct sur Youtube, chaque mois, nous réunirons des spécialistes de l’Éducation et débattrons sur un sujet donné.

La première édition a eu lieu jeudi dernier, sur le thème « livres et écrans : une guerre sans fin ? ».

Animée par Stéphane Bou (journaliste) et Adrien Aldasoro (Head of Education chez PowerZ), nous avons eu le plaisir d’échanger avec Célia Rosentraub (Directrice Générale du groupe Hatier et Directrice e-Education Hachette Livre), Pascal Ruffenach (Président et Directeur Général du groupe Bayard) et Emmanuel Freund (faut-il encore le présenter ?).

Durant une heure, nos invités se sont interrogés : est-il nécessaire d’envisager le rapport livre/écran comme une guerre ? Si oui, quelles solutions nous reste-t-il ? Et qu’en pensent les éditeurs de contenus ?

Pour Célia Rosentraub, “la guerre n’a plus raison d’être. Elle est même perdue : les écrans sont là.
Mais considérer cela comme une guerre est peut-être un peu fort. C’est un vrai sujet d’éducation pour les parents car il convient d’éduquer aux écrans, et l’école doit être un véritable soutien dans cette démarche
.”

"Il faut éduquer nos enfants aux écrans, comme on les éduque à traverser la rue."

Célia Rosentraub

Mais alors, va-t-on vers une extinction du livre ?

“En France, le livre de manière générale résiste plutôt bien”, souligne Pascal Ruffenach. Il ajoute : “s’il y a une guerre, c’est plutôt entre les écrans eux-mêmes”.

Emmanuel Freund : “Dans la vie de tous les jours, il y a un temps de loisirs disponible pour les enfants. Avant l’omniprésence des écrans, ce temps-là était dédié à de nombreuses activités : jeux de société, livres, etc…Maintenant que l’écran existe, il y a une facilité de réception de l’information, qui fait que l’écran a une place de plus en plus importante, particulièrement au niveau du temps d’utilisation. De ce point de vue-là, il y a un combat à mener par les parents afin de trouver un juste milieu entre ces supports.”

Mais alors que se passe-t-il si l’on retire l’écran à l’enfant ? Faut-il opposer un monde virtualisé, « inauthentique », à un « vrai monde » dans lequel le livre permet de se connecter au réel ?

Pour avoir des éléments de réponses, visionnez notre replay ⬇️

À bientôt pour un prochain numéro de What’Z Up l’Éducation !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin